Punaise de lits

Lutter contre la punaise de lit

Qu'est-ce qu'une punaise de lits ?

La punaise de lits (ou Cimex lectularius) figure parmi les plus anciens parasites de l'homme. Cet insecte a un corps de forme ovale, brun et sans aile, l'adulte mesure environ 5 à 7 mm de long. Après s'être nourri, il grossit légèrement et prend une teinte rouge sang foncé.

La punaise de lits se nourrit la nuit, principalement de sang humain. Elle ne peut pas grimper facilement sur le métal ou
les surfaces polies, encore moins voler ou sauter. Pendant le premier mois de la contamination d'une habitation, les
nuisances ne sont pas ou peu perçues par les habitants. Lorsque le lien est fait entre les piqûres durant le sommeil et la présence des insectes, l'infestation peut-être déjà assez importante.

La femelle pond tout au long de sa vie de 150 à 350 oeufs en fonction de la disponibilité de nourriture. Les oeufs sont collants ce qui leur permet d'adhérer sur toutes les surfaces et éclosent après 7 jours à température ambiante. Une larve a besoin d'un repas sanguin tous les dix jours et un adulte toutes les semaines. Par contre lorsque les conditions sont mauvaises (température, nourriture), un adulte peut survivre durant un an sans repas...

A quoi ressemble une piqûre de punaise de lits ?

Cette piqûre est souvent indolore au moment même ou elle est réalisée. Mais 1 à 2 heures plus tard apparaissent des démangeaisons et des traces rouges sur la peau comme une piqûre de moustique. On trouve généralement de 3 à 4 petites boursouflures souvent en rang d'oignon ou groupées au même endroit sur la peau et généralement sur les parties non couvertes des bras, des jambes et du dos. La réaction cutanée dépend de la sensibilité de l'individu :

  • Certaines personnes ne savent même pas qu'elles ont été piquées et ne verront aucune piqûre,
  • Pour d'autres, les piqûres disparaissent au bout de quelques heures voire quelques jours sans traitement,
  • Enfin, elles peuvent se manifester par une réaction allergique plus ou moins localisée, avec des boursouflures purigineuses rouge vif assez douloureuses pouvant évoluer en réaction généralisée.

Comment savoir si j'ai des punaises de lits dans mon habitation ?

Les punaises de lits aiment les espaces sombres et les endroits calmes, c'est la raison pour laquelle elles se nourrissent la nuit. Ces insectes sont petits et surtout leurs larves (1 à 2 mm), il est donc difficile de les repérer car ils peuvent s'insinuer dans les moindres espaces.
Une infestation de punaises de lits se constate cependant par :

  • La présence de piqûres visibles sur la peau,
  • La présence de punaises et leurs déjections : petites taches noires sur le matelas, les draps, le sommier, les murs,
  • La présence de grandes et longues traces de sang sur les draps, elles sont dûes à l'écrasement des punaises lors du sommeil de la personne.

Ces nuisibles ne sont pas limités à un type d'habitation, on peut en trouver à l'intérieur des maisons individuelles, des maisons plurifamiliales, d'immeubles d'habitation, d'hôtels, d'avions et d'hôpitaux. La propreté d'une habitation n'est pas un facteur évitant une première infestation. Par contre une bonne hygiène et donc une détection rapide permet d'éviter les hypers-infestations.

Est-ce que les punaises de lits peuvent nuire à ma santé?

Elles sont principalement connues pour les atteintes dermatologiques et allergiques qu'elles occasionnent allant de la simple piqûre à des manifestations généralisées pouvant s'apparenter à un urticaire. La sensibilité d'une personne peut s'accroître si le nombre de piqûres augmente. En cas d'infestation sévère, les punaises de lits peuvent être aussi sources de troubles psychologiques variés, voire aussi d'anémie.

Le traitement que nous réalisons en cas d'infestation :

  • Dans un premier temps, une inspection minutieuse puis une lutte mécanique, c'est à dire sans utilisation d'insecticide, est primordiale pour diminuer et supprimer au maximum le nombre d'insectes en sachant qu'elles se faufilent dans chaque recoin d'une pièce, à savoir tissus d'ameublement, fissures, papiers peints écornés, fentes, plinthes, sur les cadres de lits en bois, pieds du lit, dans les placards, prises électriques, près des prises d'air, pourtour des fenêtres...
  • Après la lutte mécanique, la lutte chimique qui allie des techniques et des produits insecticides efficaces en traitant les points stratégiques enumérés ci-dessus et une lutte biologique avec un procédé qui déshydrate l'insecte jusqu'à l'éradication totale.
  • Deux passages peuvent être nécessaires en cas d'infestation importante, d'un encombrant important de la pièce à traiter ou si les précautions d'usage n'ont pas été respectées : lavage de tout le linge (draps,couvertures,oreillers, couettes...) à 60°minimum.

Très important 

  1. Pour éviter de les disperser ce qui rendrait leur élimination plus ardue et diminuerait les chances de succès du traitement : ne jetez pas les meubles qui vous semblent infestés (ex lit, sofa) et ne déplacez rien au risque d'aggraver la situation ou de contaminer les voisins.
  2. Limitez l'application de produits insecticides par vous-même. Les personnes inexpérimentées ont beaucoup de difficultés à régler un problème de punaises de lits et s'exposent de plus à ces insecticides en raison des usages répétés qu'elles en font.

Concernant les hébergements collectifs, l'article 61 du règlement sanitaire de votre département décrit les mesures prophylactiques à mettre en oeuvre dans les hébergements collectifs.